Vendredi de l'AFC - 12 mai 2017 - L’expérience du Centre de détention de Percé. Intérêt d’un programme spécifique en détention ?

 

L’intervenant écossais ne pourra venir pour des raisons personnelles et nous avons donc modifié la thématique qui j’espère vous intéressera également, en estimant que vous aviez déjà agendé cette conférence-débat et afin que vous ayez tout de même une alternative criminologique proposée par l’AFC (même heure, même lieu).

 

Titre : «  L’expérience du Centre de détention de Percé. Intérêt d’un programme spécifique en détention ? »

 

Il s’agira d’une présentation du programme du PETRAAS, qui fait suite à une mission au Québec, où les deux intervenantEs s’étaient rendus. C’est un programme spécifique AICS (Auteurs d’infractions à caractère sexuel) qui pose d’autres questions, notamment en terme d’organisation.

Il s’agit de réfléchir sur le fait que si l’on construit de nouvelles places de prison, qu’allons-nous proposer qui tiendrait compte de données criminologiques… ? 

 

Avec Sophie BARON LAFORET, Présidente de l’AFC et psychiatre, et Ludovic FOSSEY, Secrétaire Général de l'ANJAP et vice-Président chargé de l’application des peines au Tribunal de grande instance de Paris.

Nous vous invitons à une soirée-débat AFC intitulée :

 

***

 

Initialement prévu :

 

« Entre le modèle Risque Besoins Recéptivité (RBR) et la Désistance : la probation écossaise »

 

Intervenant : Mr John Sturgeon, ancien directeur de probation en Ecosse et aujourd'hui universitaire

Discutant :  Mr Hans Lefebvre, conseiller pénitentiaire d'insertion et de probation au SPIP des Landes

Modératrice : Mme Sophie Desbruyères conseillère pénitentiaire d'insertion et de probation au SPIP de Paris

 

Date et heure : Vendredi 12 mai 2017, 18-20h, 

Lieu : CRIAVS, 123 Rue de Reuilly, 75012 Paris

 

Le modèle écossais de probation tente le "mariage" entre le RBR et la désistance (ou comment a évolué le modèle RBR au fil des expériences). Il s´agit de discuter des expériences de conseiller d´insertion et de probation, notamment dans l´utilisation d´outils d´évaluation, notamment le LS CMI. Sera également questionné: désistance et outils d'évaluation - opposition ou complémentarité ? Hans Lefèvre, discutant, participe à la recherche action PREVA sur l'implantation d'outils d'évaluation dans les SPIP. 

 

Cette soirée-débat s´inscrit dans le cadre des effets long-terme de la Conférence de consensus sur la prévention de récidive de 2013, et de la criminologie d´émancipation développée au sein de l´AFC.

 

***

 

En raison du nombre de places limitées, merci de vous inscrire auprès de : pdecarpes@yahoo.fr

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Twitter AFC

AFC Facebook

ICI