Prison et probation : surveillances carcérales et para-carcérales

Colloque international

 

Date : 1 octobre 2014 - 2 octobre 2014

 

Dans la plupart des pays européens, l’augmentation de la population pénitentiaire depuis les années 1970, 1980 ou 1990 focalise l’attention de nombreux observateurs des prisons. Ce phénomène en cache un autre : l’augmentation, à un rythme souvent plus important, des populations prises en charge en milieu ouvert (probation) dans le cadre de mesures diverses, dites « alternatives » à la détention. La croissance du nombre de personnes sous main de Justice en milieu ouvert semble faire l’objet de moins d’attention. Surtout, il apparaît que les deux phénomènes sont souvent traités séparément.

 

Les traditions de recherche sur les prisons ont beaucoup examiné divers aspects de ce type d’institution. Nous savons beaucoup plus de choses que par le passé sur les surveillants de prison, l’organisation concrète des prisons et l’application des règles ; de même, nous connaissons mieux différents aspects de l’expérience carcérale, le système des privations et les moyens qu’inventent les détenus pour y résister. Du côté des mesures de probation, les travaux sont moins anciens et moins nombreux mais on note néanmoins un intérêt important pour le métier d’agent de probation ainsi que pour les évaluations de programmes variés de réduction de la récidive. On remarque par ailleurs une segmentation entre spécialistes de la prison et spécialistes des questions de probation. Ce colloque vise à interroger cette séparation entre milieu ouvert et milieu fermé pour penser ensemble prison et probation.

Programme Surveillance.pdf
Document Adobe Acrobat 448.1 KB

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Twitter AFC

AFC Facebook

ICI